-A +A

Rencontre Agricoles et Environnementales du Pays de Grasse - Jeudi 2 juin 2022 à 18h00.


Diagnostic et prise en compte de la biodiversité du Domaine de la Rose Lancôme à Grasse.  Les intervenants : . Lucie Careri : Chargée de développement du Domaine de la Rose. Lancôme International. . Jérémy Garcia : En charge du sourcing durable des ingrédients naturels de parfumerie. Lancôme International. . Antoine Leclef : Responsable des cultures du Domaine de la Rose. . Laurent Boutot : Écologue - Consultant LBO Environnement. Chargé du diagnostic, puis du pilotage de l’inventaire de la biodiversité du domaine. Lancôme a acquis le Domaine de la Rose au printemps 2020, un site agricole d’une superficie de 4 hectares où la marque cultive son ingrédient identitaire la rose et autres plantes à parfum, et développe un haut degré de biodiversité afin de préserver le patrimoine de la terre et ses ressources naturelles. Lancôme devient ainsi propriétaire, producteur et protecteur d’un patrimoine agricole et horticole, une première pour une marque de beauté sélective. Lancôme a eu la volonté d’établir un état des lieux des connaissances de la biodiversité avant de procéder à des travaux d’aménagements, de façon à adapter au mieux les pratiques sur le site en la matière. À cet effet, un diagnostic préliminaire a été réalisé fin 2020 par le cabinet LBO-Environnement, afin d’identifier les enjeux écologiques du site, de déterminer les inventaires à réaliser et de préparer leur réalisation. Le travail d’inventaire proprement dit a été mené en 2021, en collaboration avec les naturalistes de la LPO PACA (faune-flore) et de Saxicola (chauves-souris). Sur la base des recommandations issues de ces travaux, un « Programme d’action biodiversité 2022-2023 » pour le domaine a été établi et est maintenant mis en œuvre. Informations et inscription :  Franck SELVINI   Mail : fselvini@paysdegrasse.fr

Formations sur "Les auxiliaires du jardin"


Dans le cadre de sa démarche en faveur des pratiques naturelles et écologiques au jardin, la Communauté d'Agglomération du Pays de Grasse organise le samedi 28 mai une formation sur les auxiliaires du jardin, sur les communes de Grasse et de Peymeinade : > Jardins collectifs du Petit Lopin - Peymeinade : A 9h00, 10h00 ou 11h00 (durée 1h) > Espace jardiné de Roquevignon - Grasse : A 14h00, 15h00 ou 16h00 (durée 1h) Le Pays de Grasse offrira à chacun(e) des participant(e)s une boite de larves de coccinelles ! Renseignement & inscription : edd@paysdegrasse.fr - 04 97 05 22 58

Formation "Semences potagères"


Samedi 18 juin : formation au jardinage écologique "Autoproduction de semences potagères" Intervenant : Nicolas Prin Lieu & horaires : Jardins familiaux des Canebiers (Mouans-Sartoux) - 9h30 / 12h30 Descriptif : Découvrir les semences potagères biologiques, maîtriser la conservation de semences de courges et de tomates, et mise en pratique des semis en caissettes. Atelier gratuit Tout public (réservé en priorité aux habitants du territoire du Pays de Grasse) Inscription obligatoire : edd@paysdegrasse.fr - 04 97 05 22 58 Programme complet

Formation "Multiplication des végétaux"


Samedi 04 juin : formation au jardinage écologique "La multiplication des végétaux" Lieu & horaires : Jardins des Amis du Bon Marché (Grasse) - 9h30 / 12h30 Descriptif : Créer une alternative aux haies mono-végétales à partir de plantes mellifères plus adaptées à nos sols, afin d’inviter plus de diversité et d’auxiliaires dans son jardin. Atelier gratuit Tout public (réservé en priorité aux habitants du territoire du Pays de Grasse) Inscription obligatoire : edd@paysdegrasse.fr - 04 97 05 22 58 Programme complet

Formation "Jardin méditerranéen naturel"


Samedi 14 mai : formation au jardinage écologique "Mon jardin méditerranéen au naturel" Lieu & horaires : Jardin du Petit Lopin (Peymeinade) - 9h30 / 12h30 Intervenant : Nicolas Prin Descriptif : Créer une alternative aux haies mono-végétales à partir de plantes mellifères plus adaptées à nos sols, afin d’inviter plus de diversité et d’auxiliaires dans son jardin. Atelier gratuit Tout public (réservé en priorité aux habitants du territoire du Pays de Grasse) Inscription obligatoire : edd@paysdegrasse.fr - 04 97 05 22 58 Programme complet

SCOLive, UN OBSERVATOIRE CLIMATIQUE COLLABORATIF


Le projet SCOLive (où SCO signifie « Space Climate Observatory » – soit un « Observatoire Spatial du Climat ») s’intéresse à l’olivier, à sa culture, à sa répartition géographique et à son état de production, de maladie ou de déclin. Il fait partie d’un ensemble de projets visant à valoriser les données d’observation par satellites pour l’étude du climat. Plus concrètement, il permet de suivre la maturité des oliviers, leur vulnérabilité aux aléas climatiques, la dispersion des maladies et des parasites et de mieux comprendre les interactions avec les paramètres environnementaux dans le but d’anticiper certains traitements. Ce recueil d’informations se fait, à l’aide d’information d’observation par satellite, mais aussi et surtout au fil de l’eau, à l’aide d’une participation citoyenne depuis n’importe quelle localisation, au moyen d’une application dédiée, à télécharger depuis un smartphone. Le projet SCO-LIVE est actuellement en phase de déploiement sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse et devrait s’étendre facilement sur d’autres territoires grâce à la généricité des moyens d’observations utilisés (satellite et participation citoyenne). Porteur du projet SCOLive, Antoine MANGIN est le directeur scientifique de la société ACRI-ST basée à Sophia-Antipolis et depuis peu implantée sur l’ancien site du CERGA à Grasse, société qui possède des filiales dans plusieurs pays (Angleterre, Luxembourg, Maroc, Canada, Inde Espagne). Il est à l’initiative, il y a plus de 10 ans, d’un réseau de science participative sur l’observation de certaines espèces invasives en Méditerranée en particulier les méduses, réseau dont les résultats sont actuellement exploités pour des études scientifiques. Les données citoyennes deviennent partie intégrante des analyses scientifiques de l’environnement, explique Antoine MANGIN. Entrée gratuite Inscription avant le 18 avril conseillée En présentiel : limitation à 50 personnes En visio : le lien de connexion sera transmis après inscription INSCRIPTION : Gabriel Bouillon Mail : gbouillon@paysdegrasse.fr Téléchargez le mode d'emploi

Formation jardinage écologique - Grasse


Tout le long de l'année, le Pays de Grasse vous fait profiter de ses "Rendez-vous Nature" sur de nombreuses thématiques pour apprendre à cultiver le goût du naturel en ville, adopter une alimentation plus saine et s’émerveiller des trésors dont regorgent nos espaces naturels. Votre prochain rendez-vous : Samedi 26 mars : L'olivier, de la cueillette à la taille Intervenant : Association l’Atelier du Zéro Six Lieu et horaires : Oliveraie Altitude 500 (Grasse) - 9h30 / 16h30 Descriptif : Panorama complet autour de l’Histoire de l’arbre, la floraison, la nouaison, la trituration, les rendements, le matériel nécessaire, l’art de la collecte et de la taille. Renseignement : 04 97 05 22 58 Inscription : www.paysdegrasse.fr/activites-formations-environnement Programme complet : https://www.paysdegrasse.fr/sites/default/files/guide-nature-capg-2022-web.pdf Tout public - places limitées Réservé aux habitants du Pays de Grasse Inscription obligatoire

Sortie Nature à Grasse


Tout le long de l'année, le Pays de Grasse vous fait profiter de ses "Rendez-vous Nature" sur de nombreuses thématiques pour apprendre à cultiver le goût du naturel en ville, adopter une alimentation plus saine et s’émerveiller des trésors dont regorgent nos espaces naturels. Votre prochain rendez-vous : Samedi 19 mars : "A la découverte des rapaces nocturnes" Lieu & horaires :  Vallon de la Clairette (Grasse) - 19h00 / 22h00         Descriptif :  À la nuit tombée, laissez-vous envoûter par le chant des chouettes et des hiboux. Apprenez à les reconnaître et à en savoir davantage sur leurs habitudes si particulières.  Renseignement : 04 97 05 22 58 Inscription : www.paysdegrasse.fr/activites-formations-environnement Programme complet : https://www.paysdegrasse.fr/sites/default/files/guide-nature-capg-2022-web.pdf Tout public - places limitées Réservé aux habitants du Pays de Grasse Inscription obligatoire  

Rencontres Agricoles et Environnementales du Pays de Grasse


Le projet SCOLive (où SCO signifie « Space Climate Observatory » – soit un « Observatoire Spatial du Climat ») s’intéresse à l’olivier, à sa culture, à sa répartition géographique et à son état de production, de maladie ou de déclin. Il fait partie d’un ensemble de projets visant à valoriser les données d’observation par satellites pour l’étude du climat. Plus concrètement, il permet de suivre la maturité des oliviers, leur vulnérabilité aux aléas climatiques, la dispersion des maladies et des parasites et de mieux comprendre les interactions avec les paramètres environnementaux dans le but d’anticiper certains traitements. Ce recueil d’informations se fait, à l’aide d’information d’observation par satellite, mais aussi et surtout au fil de l’eau, à l’aide d’une participation citoyenne depuis n’importe quelle localisation, au moyen d’une application dédiée, à télécharger depuis un smartphone. Le projet SCO-LIVE est actuellement en phase de déploiement sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse et devrait s’étendre facilement sur d’autres territoires grâce à la généricité des moyens d’observations utilisés (satellite et participation citoyenne). Porteur du projet SCOLive, Antoine MANGIN est le directeur scientifique de la société ACRI-ST basée à Sophia-Antipolis et depuis peu implantée sur l’ancien site du CERGA à Grasse,société qui possède des filiales dans plusieurs pays (Angleterre, Luxembourg, Maroc, Canada, Inde Espagne). Il est à l’initiative, il y a plus de 10 ans, d’un réseau de science participative sur l’observation de certaines espèces invasives en Méditerranée en particulier les méduses, réseau dont les résultats sont actuellement exploités pour des études scientifiques. Les données citoyennes deviennent partie intégrante des analyses scientifiques de l’environnement, explique Antoine MANGIN.

Pages